Changer de banque : démarches, mode d’emploi et délai

Changer de banque

Comment changer de banque ? Pendant longtemps, les démarches étaient compliquées, voire décourageantes. Néanmoins, grâce à la loi Macron de 2017, le changement de banque est désormais simplifié. Et même pour des consommateurs soucieux d’effectuer les procédures eux-mêmes, les étapes sont facilement réalisables. Comparabanques vous explique tout.


Monabanq : jusqu'à 160€ offerts en cashback !

Offre de bienvenue Monabanq

Monabanq vous offre jusqu'à 160 € de vos achats reversés sur votre compte !

⚙️ Comment ça marche ?

  • Offre valable pour toute ouverture de compte (Pratiq, Pratiq +, Uniq et Uniq +) avec une carte Visa.
  • Chaque paiement par carte génère un versement sur votre compte (0,5% pour Pratiq et Pratiq + et 1% pour Uniq et Uniq +) dans la limite 80 euros par an sur 2 ans maximum, soit 160 euros au maximum sur 2 ans.
 Je profite de l'offre

🤔 Changer de banque : est-ce si compliqué que ça ?

Le changement de banque est un processus moins laborieux qu’il n’y paraît. Deux méthodes s’offrent aux consommateurs, qu’ils devront considérer attentivement en fonction de leurs besoins et possibilités.

Comment changer de banque : deux méthodes

Lorsque l’on souhaite changer de banque, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. Pendant de nombreuses années, les démarches administratives étaient compliquées, ce qui décourageait souvent les particuliers. Mais depuis 2017 et la mise en place du dispositif de mobilité bancaire, inclus dans la « loi Macron », tout le processus s’est largement simplifié.

S’il souhaite changer de banque, le consommateur a deux options qui s’offrent à lui :

  • Recourir à la mobilité bancaire : dans ce cas-là, la nouvelle banque se chargera de réaliser le changement de banque et toutes les démarches qui vont avec. Elle sera en contact avec l’ancienne banque, et s’occupera notamment du transfert de compte, de la mise en place des prélèvements et virements bancaires automatiques, ainsi que tout ce qui est relatif au compte courant ;
  • Entreprendre les démarches soi-même : il suffit alors de suivre des étapes simples, que nous détaillons dans ce guide. Pour le client, il faudra notamment demander le transfert de compte(s), et réaliser les prises de contact avec les différentes entités ayant l’autorisation d'effectuer des prélèvements et virements automatiques afin de leur fournir ses nouvelles informations bancaires.

Changer de banque n’est donc pas si compliqué de nos jours, particulièrement pour ceux qui optent pour le dispositif de mobilité bancaire. Mais le changement de banque grâce à la loi Macron n’est pas obligatoire. Certains préféreront peut-être effectuer les démarches administratives eux-mêmes.

Transfert de compte et changement de compte : quelle différence ?Il est impossible de transférer son compte bancaire dans une autre banque. Il est nécessaire de clôturer l’ancien compte et d’en ouvrir un autre auprès de la nouvelle banque. Lorsque l'on parle de transfert de compte bancaire courant, cela équivaut généralement à désigner un changement de domiciliation bancaire.

Changement de domiciliation bancaire : c’est quoi ?

Si l’on est décidé à changer de banque, l’on s’intéressera donc aux différentes démarches à effectuer et rencontrera très vite le terme « domiciliation bancaire ». Alors, de quoi s’agit-il ? La domiciliation bancaire, c’est tout simplement le fait de centraliser la gestion de ses revenus et de ses dépenses sur un unique compte courant, ouvert auprès d’une banque spécifique.

La banque de domiciliation bancaire doit être en mesure de fournir le RIB du compte bancaire à son client, soit le document qu’il aura besoin de transmettre à toutes les entreprises et à tous les organismes susceptibles d’effectuer des prélèvements et virements récurrents sur son compte.

La domiciliation bancaire n’empêche pas de posséder plusieurs comptes.

🏁 Comment changer de banque facilement ? les étapes essentielles

Alors, concrètement, comment changer de banque lorsque l’on souhaite faire les démarches soi-même ? Voici quelques étapes et informations à connaître.

Anticiper son changement de banque et comparer les offres

Changer de banque est une opération simple mais pas anodine car il faut faire le bon choix. Pour ce faire, il est important d’anticiper son changement de banque en :

  1. Se demandant pourquoi changer de banque et faire un point sur ses besoins ;
  2. Listant les produits bancaires souscrits au sein de sa banque actuelle ;
  3. Comparant les offres bancaires pour trouver la meilleure.

Avant de se lancer très concrètement dans les démarches, il est toujours intéressant de faire le point et de se demander pourquoi changer de banque. Le souhait de changer de banque est souvent dû à une insatisfaction concernant l’offre à laquelle on est actuellement souscripteur. Pour le consommateur, il sera donc crucial d’identifier ses besoins réels et les choses faisant défaut à sa formule en cours. Il lui faudra déterminer ce qu’il souhaite trouver dans la nouvelle offre, de préférence avec un bon rapport qualité-prix.

De plus, lorsque l’on désire quitter sa banque pour une nouvelle, les démarches peuvent varier sensiblement en fonction des produits bancaires détenus par le particulier. Il ne faut donc pas hésiter à les lister : livrets d’épargne, crédit immobilier, crédit à la consommation, comptes bancaires, etc.

Autre élément à lister : les opérations automatiques et régulières sur son compte courant, afin de connaître chaque société et organisme à contacter pour mettre à jour ses informations. Il est par ailleurs possible de réclamer à sa banque une liste complète des opérations récurrentes sur le compte.

Une fois ces besoins identifiés, il est recommandé d’étudier les offres disponibles en passant par un comparateur en ligne. Cette méthode est simple et efficace, puisqu’elle garantit au consommateur une bonne visibilité pour faire son choix.

Astuce : pensez à vos documents bancaires dématérialisés !De nos jours, il n’est pas rare d’opter pour la dématérialisation de ses documents administratifs. Avant de changer de banque, il faudra donc penser à se rendre sur son espace personnel afin de télécharger tous les documents disponibles, à l’instar des relevés de compte.

Ouvrir un compte auprès de sa nouvelle banque

Dès lors que la nouvelle banque est sélectionnée, il n’y a plus qu’à ouvrir un compte chez elle. Le client peut directement se rendre en agence ou effectuer une souscription en ligne.

Une fois l’ouverture du compte finalisée – cela prend entre huit et quinze jours en fonction des établissements bancaires – il faudra prévenir l’ensemble des sociétés et organismes procédant à des prélèvements et virements récurrents et leur fournir le nouveau RIB (relevé d’identité bancaire). Grâce à celui-ci, les différentes entités créditrices et débitrices n’auront plus qu’à mettre à jour les informations afin que les futures opérations soient émises sur le nouveau compte.

À l’ouverture du nouveau compte, la banque fournira différents éléments à son client :

Cela va sans dire, en plus du dépôt initial souvent demandé par les banques à l’ouverture d’un compte, il est impératif d’approvisionner le nouveau compte afin que les opérations bancaires puissent se faire sans problème. Il est évidemment recommandé de laisser de l’argent sur son ancien compte bancaire si des sommes restent susceptibles d’être prélevées. Enfin, il est conseillé de réaliser un transfert de compte bancaire progressif pour s’assurer de ne rien oublier, et prendre le temps de se familiariser avec sa nouvelle banque.

Une fois que le consommateur est certain d’avoir fait le nécessaire pour garantir son changement de compte bancaire, il ne lui restera plus qu’à clôturer l’ancien.

Changer de banque pour une banque en ligne : l’alternative la plus économique ?Chaque année, les frais bancaires augmentent. Alors, pour changer de banque facilement et à petit prix, il est aujourd’hui particulièrement intéressant d’opter pour une banque en ligne>. Toutes les démarches pour changer de banque sont dématérialisées, ainsi que les services, et les tarifs sont généralement plus intéressants qu’auprès d’une banque traditionnelle.

Quitter sa banque et clôturer l’ancien compte

Afin de clôturer son ancien compte soi-même, il faudra envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception pour avertir son établissement bancaire. Une fois que l’on a décidé de quitter sa banque, en s’assurant préalablement que tout est en ordre, il est indispensable de détruire les anciens moyens de paiement liés au compte : généralement les chéquiers et les cartes bancaires. Il est également possible de les rendre à l’ancienne banque.

Pour éviter de mauvaises surprises lors d’un changement de compte bancaire, il est crucial de prendre des précautions et de vérifier qu’aucun paiement par chèque ou par carte ne risque d’être présenté sur l’ancien compte après sa fermeture.

À noter que la clôture du compte n’est pas obligatoire pour le changement de domiciliation bancaire. Il est tout à fait possible de conserver l’ancien comme compte secondaire.

Tout prélèvement automatique intervenant une fois le compte clôt sera rejeté par l’ancien établissement bancaire, et ce sans frais.

Frais pour le changement de banque : quels produits bancaires peuvent être transférés ?

Lorsque l’on décide de changer de banque, cela signifie bien sûr de faire un changement de compte bancaire courant, mais pas que.

Le changement de banque implique bien souvent de confier l’ensemble de ses produits bancaires à un nouvel établissement. Pour cette raison, les consommateurs devront être vigilants. Car si certains produits bancaires peuvent être transférés, ce n’est pas le cas pour tous. De plus, toutes les opérations de transferts autorisées ne sont pas gratuites.

Changement de banque : frais des opérations de transfert
Produits bancaires Transfert Frais
Compte courant   Gratuit
Compte à terme   Payant
Compte-titres   Payant
CEL (Compte Épargne Logement)   (avec accord des deux banques) Payant (perte des avantages en cas de clôture)
PEL (Plan d’Épargne Logement)   (avec accord des deux banques) Payant (perte des avantages en cas de clôture)
PEA (Plan d’Épargne en Action)   (avec accord des deux banques) Payant (perte des avantages en cas de clôture)
Livret A   Gratuit
LDDS (livret développement durable et solidaire)   Gratuit
Livret Jeune   Gratuit
LEP (livret d’épargne populaire)   Gratuit
Assurance vie   Payant (modalités indiquées dans le contrat, pertes des avantages à la clôture)
Crédit immobilier   Payant (un crédit immobilier peut être racheté)

En fonction de la quantité de produits bancaires possédés, les frais du changement de banque peuvent donc vite devenir importants. Le coût des opérations de transfert peut changer d’une banque à l’autre.

Pour qu’un changement de banque soit complété dans son entièreté, il sera ainsi non seulement nécessaire de clôturer son ancien compte courant, mais également tous les produits bancaires pour lesquels le transfert est impossible. Et évidemment, rouvrir et transférer ceux auxquels on souhaite avoir accès auprès de sa nouvelle banque.

En général, ce processus est très long, et peut prendre jusqu’à trois mois environ si le changement de banque et la nouvelle domiciliation bancaire impliquent plus qu’un simple compte courant.

Rappelons que le service d’aide à la mobilité bancaire concerne uniquement les comptes courants. Si un consommateur souhaite rouvrir un livret A, un livret Jeune, un LDDS ou un LEP auprès de sa nouvelle banque, il devra lui-même s’occuper des démarches pour clôturer les anciens.

➡️ Changer de banque avec le service mobilité bancaire

Lorsqu’un particulier souhaite effectuer son changement de banque grâce à l’aide à la mobilité bancaire, il devra signer un mandat auprès du nouvel établissement pour déclencher le transfert de compte. Ce mandat donne donc officiellement à la banque l’autorisation de réaliser toutes les démarches nécessaires pour lui.

Aujourd’hui, la plupart des banques fournissent ce service gratuit de changement de domiciliation bancaire – mais il est toujours intéressant de vérifier en amont. Très concrètement, la banque d’arrivée va se procurer la liste complète des sociétés et organismes effectuant des virements et prélèvements récurrents sur l’ancien compte courant (mutuelle, fournisseurs d’énergie, impôts, etc.), ainsi que celle de tous les chèques non encaissés au moment des démarches – tout simplement car ils sont susceptibles d’être débités après clôture de l’ancien compte. Les informations transférées à la nouvelle banque concernent les treize mois précédant la signature du mandat.

Une fois qu’elle dispose de ces informations, la banque d’arrivée se chargera alors de contacter les sociétés et organismes concernés pour les prévenir du changement de domiciliation bancaire de leur client.

Si le particulier possède d’autres comptes courants auprès de son ancienne banque, le dispositif de mobilité bancaire comprend également la prise en charge de leur fermeture.

⌚ Quel est le délai pour que le changement de banque soit effectif ?

À partir du moment où le mandat est signé, la banque d’arrivée disposera d’un petit mois, soit vingt-deux jours, pour s’occuper des démarches. Dans le détail, après la signature du mandat :

  • La nouvelle banque a deux jours pour faire la prise de contact avec l’ancienne banque ;
  • Cette dernière a alors cinq jours pour lui fournir toutes les informations et tous les documents nécessaires afin de procéder au changement de domiciliation bancaire ;
  • Une fois que le nouvel établissement bancaire a tout reçu, il dispose de cinq jours pour prévenir l’ensemble des sociétés et organismes à l’origine des prélèvements et virements récurrents sur l’ancien compte ;
  • Et enfin, lorsque tout cela est effectué, il faut compter dix jours pour la mise à jour complète des informations du particulier et, évidemment, la confirmation du changement de domiciliation bancaire.

Avec le dispositif d’aide à la mobilité bancaire, le consommateur ne s’occupe de rien – sauf exceptions. Néanmoins, cela demande précisément de laisser la gestion de ses finances à quelqu’un d’autre, ce qui n’est pas forcément la préférence de tout le monde. Si le particulier refuse de signer le mandat, il devra informer lui-même son ancienne banque, et rédiger une lettre de changement de domiciliation bancaire.

Durant treize mois, l’ancienne banque est obligée de tenir son client au courant en cas d’éventuelles opérations se présentant sur l’ancien compte, à partir du moment de sa clôture.

✉️ Lettre pour changer de banque : quelles informations doit-elle contenir ?

Étape cruciale du changement de banque, la clôture de votre ancien compte bancaire. Vous devez avertir votre ancienne banque de la volonté de clôturer votre compte bancaire via une lettre recommandée avec accusé de réception. Découvrez ci-dessous un modèle de lettre pour changer de banque

Votre prénom et votre nom
Votre adresse postale
Votre numéro de téléphone
Votre adresse e-mail

Nom de votre ancienne banque
Adresse postale de votre ancienne banque

Date du jour de votre envoi

Objet: Demande de clôture d’un compte bancaire

Madame, Monsieur,

Je vous demande, par la présente, de clôturer mon compte courant (nom du titulaire du compte, numéro de votre compte) ouvert dans votre établissement.Je vous prie de procéder au virement du solde de ce compte sur mon nouveau compte bancaire. Je joins à cet effet un Relevé d’Identité bancaire. Je souhaite que la clôture de mon compte prenne effet sans délai, dès réception de la présente lettre. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Signature

🏆 Je veux changer de banque, laquelle choisir ?

Décider de changer de banque peut avoir de multiples motivations : le consommateur n’est pas satisfait des services offerts par sa banque, il trouve que l’offre n’est pas assez riche ou encore que les tarifs sont trop élevés. Qu’il fasse appel ou non à la loi Macron pour son changement banque, il lui faudra dénicher l’offre qui le motivera dans ses démarches.

Le changement de banque est gratuit – loi Macron ou non –, mais seulement si celui-ci n’implique que des comptes courants et certains types livrets. Le transfert de compte bancaire courant n’étant pas possible, le consommateur devra considérer avec attention les caractéristiques de sa nouvelle offre à cet égard. Mais ce n’est pas tout.

Quels services la banque propose-t-elle ? Y a-t-il un service pour le changement de domiciliation bancaire ? Les frais relatifs au transfert des produits d’épargne sont-ils remboursés par la nouvelle banque ? La prime de bienvenue est-elle intéressante ? Voilà quelques-unes des questions à considérer lorsque l’on compare les offres.

Changement de domiciliation bancaire : comparatif des banques en ligne
Banques Avantages Service d’aide à la domiciliation bancaire Prime de bienvenue
Logo Monabanq
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Retraits et paiements illimités en zone euro ;
  • Application pour la gestion quotidienne de l’argent.
  ✔️ 160€ offerts
Logo Hello Bank
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Réseau national d’agences BNP Paribas ;
  • Carte classique gratuite.
  ✔️ 6 premiers mois offerts (Hello Prime) + 80€ offerts (Hello One + Hello Prime)
Logo Fortuneo
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Cartes bancaires gratuites ;
  • Augmentation des plafonds des cartes bancaires.
  ✔️ jusqu'à 80 €
Logo Boursorama Banque
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Cartes bancaires gratuites ;
  • Aucun frais sur les opérations courantes.
  ✔️ 80€ (WELCOME et ULTIM)
Logo Orange bank
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Aucuns frais de tenue de compte ;
  • Carte classique gratuite.
 
Logo Bforbank
Voir l'offre
  • Aucuns frais sur les opérations courantes ;
  • Cartes bancaires gratuites ;
  • Applications et services en ligne.
 
Logo Société Générale
Voir l'offre
  • Aucune condition de revenu ;
  • Aucuns frais de tenue de compte ;
  • Application pour la gestion quotidienne de l’argent.
  ✔️ 80€ offerts
Logo ING
  • Aucune condition de revenu ;
  • Aucuns frais de tenue de compte ;
  • Carte classique gratuite.
 

* Informations valables au 20 janvier 2021. Le détail des conditions d’obtention pour les primes de bienvenue est accessible sur les sites officiels des banques.

De nos jours, privilégier les banques en ligne est fortement recommandé. Le comparateur d’offres est un moyen sûr de profiter de leurs avantages et de leurs tarifs attractifs.

Updated on