ETF : qui sont ces trackers qui permettent d’investir en bourse ?

Les offres et acteurs bancaires référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus

Investir dans une unique valeur via une seule opération pour prendre des parts dans un panier d’actions ou d’obligations, c’est faisable avec les ETF ! Aussi appelés fonds indiciels, fonds négociés en bourse ou encore trackers, ce produit financier, qui reproduit les mouvements d’un indice boursier, a l’avantage de vous proposer des paniers financiers nationaux et internationaux ultra-diversifiés à des tarifs imbattables. Quels mécanismes se cachent derrière les ETF ? Comment investir efficacement grâce aux trackers ? Les réponses de nos experts.


ETF : l'essentiel à savoir
👍 Avantages
  • Frais de gestion faibles
  • Flexibilité d’achat et de vente d’ETF
  • Souplesse dans la gestion des ETF
  • Marché régulé et encadré
  • Performances des ETF
  • Large choix de produits financiers
  • Liquidité disponible rapidement et facilement
  • Transparence dans la composition des paniers financiers des ETF
👎 Inconvénients
  • Risque de perte du capital
⚙️ Mode de gestion Gestion passive
✉️ Enveloppes financières pour investir en ETF
🧐 Où investir dans des ETF ?
🔥🔥 Alerte bon plan : BforBank vous offre jusqu'à 4 000€ !!!

Vous souhaitez transférer votre compte-titres, votre PEA ou votre PEA/PME ? 🙋
Du 27 avril au 31 août 2022, BforBank vous rembourse jusqu’à 2 000€ vos frais de transfert.
Mais ce n'est pas tout !! BforBank vous offre aussi vos frais de courtage jusqu'à 2 000€.
📝Quelques conditions à respecter :

  • Le transfert doit être votre tout premier
  • Engagement sur un an minimum
  • La valorisation de votre contrat doit être de 3 000€ minimum (hors titres non cotés)

 

🎁Bénéficier de l’offre ! 

🤔 Investir en bourse avec des ETF : comment ça fonctionne ?

Définition des ETF

Les ETF - Exchange-Traded Fund - se présentent sous la forme de panier financiers, vous permettant d’acheter mais aussi de vendre des actions et des obligations via une seule et même transaction. En d'autres termes, les ETF vous permettent d'investir en Bourse.

Les ETF aussi surnommés “trackers”, suivent et reproduisent au maximum les évolutions d’un indice boursier. Leur objectif n’est pas de surpasser les performances de l’indice boursier référent, mais d’imiter au maximum ses variations : c’est ce qu’on appelle la gestion passive.

Actuellement, les ETF disposent de deux formes de réplication :

  1. La réplication physique (réplication directe) : le tracker contient exactement les mêmes titres et dans les mêmes proportions que l’indice suivi. Par exemple, si Hermès représente 12% du CAC 40, alors Hermès représente aussi 12% de l’ETF qui suit le CAC 40. Donc si vous investissez 1 000 euros dans un ETF du CAC 40, en réalité vous investissez 120 euros chez Hermès.
  2. La réplication synthétique (réplication indirecte) : repose sur le mécanisme des swaps. Ces derniers sont des instruments financiers qui assurent l’échange de performance de deux actifs. Par exemple, si vous détenez une action 1 et qu’une banque détient une action 2, vous pouvez alors mettre en place un swap avec cette même banque pour échanger vos performances avec les siennes. En conclusion, l’ETF ne reproduit pas à l’identique le portefeuille de l’indice boursier mais le swap leur permet d’obtenir les mêmes performances.

Quelles sont les différences entre la gestion active et la gestion passive ? Gestion passive : réplique les évolutions des indices boursiers sans jamais les dépasser.
Gestion active : cherche à battre les performances du marché en utilisant deux variables : le stock pricing (sélection des actifs affichant les meilleures performances) et le market timing (acheter le titre lorsqu’il est à son plus bas et inversement le vendre quand il est au plus haut).

On oppose souvent les ETF aux fonds d’investissement classiques composés principalement d'OPCVM, de SICAV ou de FCP. Tous deux tentent de reproduire les performances d’un indice boursier. Alors concrètement, quelles sont les différences entre un ETF fonds indiciel et un fonds d’investissement classique ?

ETF fonds indiciel et fonds d'investissement classiques : quelles différences ?
  ETF fonds indiciel Fonds d'investissement classique
⚙️ Mode de gestion Directe : le gestionnaire de fonds investit directement sur les places boursières Intermédiaire : les distributeurs font le lien entre les gestionnaire du fonds et les sociétés cotée en bourse
🧐 Forme de gestion Passive Active
🎯 Objectif des investissements Reproduire à l’identique les évolutions des indices boursiers ciblés Surpasser les performances du marché
💳 Processus d’achat et de vente des produits financiers Temps réel (en continu) Une seule fois par jour : lors de la clôture de la journée boursière
💸 Frais de gestion Les frais de gestion sont très compétitifs (moyenne de 0,4 %) Les frais de gestion de l'ordre de 2% à 3%

Trackers géographiques et trackers sectoriels : comment choisir ?

Les trackers géographiques répliquent les performances des indices boursiers en se focalisant sur la dimension géographique : le Topix au Japon, le CAC 40 en France ou encore le S&P 500 aux États-Unis. Les ETF vous permettent d’investir partout dans le monde.

De plus, grâce aux trackers géographiques vous pouvez intégrer les différentes zones géographiques dans votre stratégie d’investissement pour ainsi mieux répartir votre degré de prise de risque. Par exemple, vous pouvez investir uniquement dans les titres populaires de chacune des places boursières.

Zone géographique ciblée Indice de référence Devise Composition du panier financier
Tous les pays
ETF monde / ETF world
MSCI World l'Euro
  • USA (66%)
  • Japon (8%)
  • UK (4%)
  • Europe (2%)
  • Etc.
Le Japon
ETF Japon
TOPIX l'Euro Uniquement des grandes entreprises japonaises
Pays émergents
ETF pays émergents
MSCI Emerging markets l'Euro
  • Chine (46%)
  • Taiwan (13%)
  • Corée (12%)
  • Inde (8%)
  • Etc.
L'Europe
ETF Europe
EURO STOXX 50 l'Euro 50 plus grandes capitalisations de la zone Euro
L'Asie
ETF Asie
Amundi MSCI Emerging Asia USD
  • Chine (47,45%)
  • Taiwan (17,51%)
  • Corée du Sud (16,46)
  • Inde (12,58%)

De la même manière, les ETF peuvent aussi reproduire les évolutions des secteurs économiques : c’est ce qu’on appelle les trackers sectoriels.

Actuellement, les technologies de l’information enregistrent de belles performances mais vous pouvez axer votre stratégie d’investissement sur autant de secteurs que vous le souhaitez. A noter que certains trackers sectoriels sont plus diversifiés que d’autres notamment ceux qui touchent aux matières premières.

Secteur d'activité ciblé Indice de référence Particularités
💻 Les technologies de l’information MSCI Information Technology Incompatible avec le PEA
🌽 Matières premières Lyxor CRB Composition :
✔️ Énergie
✔️ Métaux de base
✔️ Métaux précieux
✔️ Agricole
✔️ Bétail
🏘️ Immoblier ✔️ Monde entier : NAREIT Developed
✔️ Europe : EEA
Ces deux ETF ne sont disponibles qu’en compte-titres ordinaire
💲 Cryptomonnaies HODL ETF disponible uniquement en compte-titres ordinaire

Trackers hedgé ou non hedgé : quelles différences ? Les trackers hedgés vous couvrent contre le risque du taux de change. Ils sont plus onéreux comparativemnet aux frais non hedgés mais, ils vous apportent une protection contre le risque de change entre deux devises. Les trackers hedgés sont donc utiles si vous souhaitez investir dans des ETF qui ont une devise différente de la vôtre.

📋 ETF dividende : différences entre les ETF distribuants et capitalisants

Selon le type d’ETF que vous choisissez, vous ne percevrez pas les dividendes de la même manière.

  1. Les ETF capitalisants : lorsque vous réalisez une plus-value, celle-ci est directement réinvestie dans de nouveaux produits financiers. Vous ne percevez donc pas directement les dividendes sur votre compte espèce. Cette forme d’ETF vous permet d’augmenter votre performance globale et s’inscrit donc dans une logique de long terme.
  2. Les ETF distribuants : une fois la plus-value réalisée, la somme est directement placée sur votre compte espèce. La rémunération peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

En France, la fiscalité des ETF s’applique sur les dividendes générés par les investissements à hauteur du Prélèvement Forfaitaire Unique ou Flat Tax de 30%. Les ETF capitalisants vous permettent donc de limiter l’impact de l’imposition sur votre performance globale. En revanche, si vous souhaitez vous constituer une rente régulière, les ETF distribuants sont plus adaptés.

👛 Portefeuille ETF : quel ETF choisir ?

Vous souhaitez investir dans des ETF mais vous ne savez comment faire votre choix ? Nos experts ont analysé l’ensemble des ETF présents sur le marché pour sélectionner les meilleurs sur chaque zone géographique et secteur d’activité.

Les meilleurs ETF par zone géographique et secteur d'activité
Nom de l'ETF Objectif Frais de gestion Performances 2020 Niveau de risque
ETF MSCI World Investir dans des entreprises partout dans le monde 0,30% 32,01% 6/7
ETF SP500 Investir uniquement dans des entreprises américaines 0,09% 21,19% 6/7
ETF Lyxor Investir uniquement dans des entreprises européennes 0,25% 21,74% 6/7
ETF Asie Investir uniquement dans des entreprises asiatiques 0,06% 14,14% 6/7
ETF MSCI Emerging Markets Investir uniquement dans des entreprises des pays émergents 0,10% 34,68% 6/7
ETF ESG Écoresponsable Investir uniquement dans des entreprises internationales qui respectent les critères ESG 0,18% 30,47% 6/7
Cryptomonnaies Investir uniquement sur des cryptommonaies 2,50% 25,62% 6/7
ETF Vanguard Investir uniquement sur les paniers financiers affichant les meilleurs dividendes 0,29% -3,55% 5/7
ETF énergie renouvelables Investir uniquement dans des entreprises qui respectent l’environnement 0,42% 17,88% 5/7
ETF immobilier PEA Investir uniquement dans le secteur immobilier en Europe 0,40% 15,11% 6/7
Aberdeen Standard Physical Silver Shares
ETF silver
Investir uniquement dans l’argent 0,30% -12,9% 5/7

✨ Investissement ETF : comment investir dans des ETF ?

Pour pouvoir investir en ETF il vous faut d’abord choisir une enveloppe financière. Vous avez donc le choix entre souscrire :

  • Un PEA
  • Un compte-titres
  • Une assurance vie
  • Un plan d'épargne retraite (PER)

Selon nous, le PEA est une bonne option qui vous assurera une fiscalité avantageuse et des frais moins élevés comparativement à l’assurance vie. De plus, les ETF éligibles au PEA vous permettent de vous positionner sur des indices boursiers non-européens.

Avant de souscrire un contrat, pensez à consulter l’offre ETF (le choix des trackers disponibles) inclue dans l’offre. En effet, les ETF en assurance vie, les ETF en PEA/PME ou encore les ETF luxe du PEA sont des paniers financiers totalement différents qui ont des performances différentes.

💰 Placement  : où acheter des ETF ?

Vous souhaitez investir dans des ETF mais vous ne savez pas vers quel acteur du marché vous tournez ? Votre choix de placement en ETF est intimement lié à l’enveloppe financière que vous souhaitez souscrire. Pour savoir où acheter des ETF il vous faut d'abord analyser les offres du marché. Voici un état des lieux de la situation :

Quelles offres pour quel assureur ?
Nom de l'assureur ou du courtier Offres disponibles
Logo boursorama-banque
  • Assurance vie
  • PEA
  • PER
Logo Nalo
Découvrir
  • Assurance vie
Logo Fortuneo
Découvrir
  • Assurance vie
  • PEA
  • Compte-titres
Cashbee
Découvrir
  • Assurance vie
Goodvest
Découvrir
  • Assurance vie
Mon petit placement
Découvrir
  • Assurance vie
Logo Yomoni
Découvrir
  • Assurance vie
  • PEA
  • PER
Linxea
  • Assurance vie
  • PEA
BforBank
Découvrir
  • Assurance vie
  • PEA
Binck
  • PEA
Bourse Direct
  • PEA
Logo Degiro
Découvrir
  • Compte-titres
eToro
Découvrir
  • Compte-titres
trade republic
Découvrir
  • Compte-titres

Une fois votre courtier en ligne choisi, il vous faut maintenir souscrire votre contrat, voici les étapes à suivre :

  1. Remplir le formulaire d’inscription : qu’il soit en ligne ou non, vous devrez remplir vos informations personnelles de base (nom, prénom, numéro de téléphone et adresse mail).
  2. Vérifier votre compte : lors de cette étape vous devrez confirmer votre identité en téléchargeant votre carte d’identité ou votre passeport.
  3. Répondre au questionnaire KYC (Know Your Customer) : ce dernier permet d’établir votre profil d’investisseur et votre appétence au risque.
  4. Effectuer votre premier dépôt : tous les courtiers n’imposent pas le même montant minimum, soyez vigilants !
  5. Choisir vos placements en ETF sur lesquels vous souhaitez investir.
Updated on