Un IBAN c'est quoi ? Trouver son code de compte bancaire international

L’IBAN est une suite de caractères alphanumériques assez mystérieuse pour de nombreux particuliers. Identifiant unique du compte bancaire dans le monde, le code IBAN (International Bank Account Number) est une norme internationale à connaître pour mettre en place des transferts d’argent et des virements internationaux. Quelles sont ses particularités ? Comment fonctionne-t-il ? Décryptage de Comparabanques.


Qu’est-ce que l’IBAN ?

qu'est-ce qu'un IBAN ?

Le code IBAN est tout simplement l’identifiant unique d’un compte bancaire, très utile pour l’identifier dans le pays d’origine du titulaire, mais également à l’international. L’acronyme IBAN pour International Bank Account Number est une norme internationale créée par l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) et le Comité Européen des Standards Bancaires (ECBS) pour sécuriser les virements bancaires à l’intérieur de l’espace Européen (zone SEPA) et dans le monde.

Où trouver le numéro IBAN de son compte bancaire ?

Pour effectuer un virement dans un pays européen ou à l’étranger (hors zone SEPA), il est indispensable de se munir de son numéro d’IBAN. Mais comment trouver le numéro IBAN d'un compte ? La réponse est d’une grande simplicité, puisque ce précieux sésame se trouve sur le Relevé d’Identité Bancaire (RIB) attaché à tout compte bancaire dans une banque.

Le RIB regroupe différentes informations vitales pour le titulaire d’un compte courant pour tout virement à l’international :

  • l’IBAN, sujet principal de cet article ;
  • le BIC pour Bank Identifier Code qui est l’identifiant international normalisé de l’établissement bancaire. Les codes BIC et IBAN sont donc indissociables pour l’identification complète d’un compte bancaire à l’international.

Le RIB mentionne également d’autres éléments utiles pour une gestion de compte sur le territoire national :

  • le numéro de compte bancaire basique (BBAN) ;
  • le nom de la banque et de l’agence, appelée également domiciliation bancaire.

Pour se le procurer rapidement, le plus simple est de se rendre sur l’espace client en ligne ou sur l’application mobile de sa banque. Quelle que soit son établissement bancaire (à l’exception de certaines néobanques ou banques sans compte), tout compte bancaire dispose d’un tel document. Le RIB peut être téléchargé en ligne et transmis à tout organisme ou personne pour la mise en place de virements ou de prélèvements SEPA.

Le particulier peut également trouver son code IBAN sur son chéquier ou son relevé de compte. En revanche, le numéro IBAN n’est pas mentionné sur la carte bancaire.

Exemple d'IBAN : la structure du code

Maintenant que l’on sait où trouver son numéro IBAN, voyons dans le détail de quoi se compose cette suite de caractères alphanumériques.

Le format de l’IBAN

La norme IBAN permet d’identifier un compte bancaire au niveau national ainsi que l’établissement bancaire auquel il est rattaché, via une suite de caractères alphanumériques compris entre 14 et 34. La longueur de l’IBAN dépend du pays d’origine et non de sa banque. En France, le code IBAN se compose de 27 caractères : ce format d’IBAN ne varie pas quelle que soit la banque, que l’on est affaire à un iban Crédit Agricole ou un iban Caisse d’Epargne.

Cela étant dit, la structure de l’IBAN français se décompose dans l’ordre :

  • le code du pays (norme ISO 3166) formé de deux lettres (FR pour la France) ;
  • la clé de contrôle du compte bancaire formée de deux chiffres ;
  • une série de 23 caractères alphanumériques formant le numéro de compte basique (BBAN pour Basic Bank Account Number).

Le numéro BBAN est le numéro de compte national que l’on utilise communément pour la plupart des opérations bancaires à l’intérieur du territoire. Pour dire plus simplement, le BBAN est le numéro RIB. Il sert à identifier la banque, l’agence bancaire et le numéro de compte unique du titulaire.

Exemples de numéro IBAN

Rien de tel qu’un exemple concret pour se faire une idée précise de ce dont on parle. Voici un exemple de code IBAN France :

Exemple IBAN

A noter que le code IBAN pays FR est utilisé pour la métropole française et les départements d’Outre-Mer (DOM) tels que la Guadeloupe, Réunion, Martinique ou Guyane Française. Certains Territoires d’Outre-Mer peuvent utiliser le code IBAN pays FR ou bien un code IBAN basée sur leurs initiales :

  • PF ou FR pour Polynésie Française ;
  • NC ou FR pour Nouvelle Calédonie ;
  • PM ou FR pour Saint Pierre et Miquelon ;
  • TF ou FR pour Terres australes et antarctique.

Est-il possible de calculer un numéro IBAN ?

calcul numéro IBAN ?

La saisie du code IBAN est un élément essentiel pour réussir ses différents transferts d’argent à l’étranger. Néanmoins, il peut arriver, au vu de longueur de l’IBAN que l’on insère un format IBAN incorrect et qu’un paiement ou prélèvement échoue.

Pour éviter ce type de désagrément et de retarder les paiements, peut-on déduire seul le code IBAN de son compte bancaire ou peut-on faire faire appel à un calculateur d’IBAN. Pour rappel, le numéro IBAN est basé sur le numéro de compte bancaire national (BBAN ou numéro RIB) précédé du code pays et de la clé de contrôle (clé IBAN), soit :

  • le code pays (FR) ;
  • la clé de contrôle (clé IBAN) de 2 chiffres (entre 02 et 98) ;
  • le code banque (5 chiffres) ;
  • le code guichet (5 chiffres) ;
  • le numéro de compte bancaire (11 caractères) ;
  • la clé RIB (2 chiffres).

A noter que la clé IBAN est le seul élément qui ne peut être déduit à partir de son numéro BBAN. Toutefois, les numéros de compte bancaire français constitués uniquement de chiffres disposent tous de la même clé IBAN : 76. Le code IBAN de ces comptes français commencent donc par FR76.

IBAN France, Italie, Allemagne, Maroc : quelles différences entre IBAN étrangers ?

L’IBAN est une norme internationale instituant un système de numérotation des comptes bancaires. Par son biais, le code IBAN permet une identification unique et harmonisée des comptes bancaires pour les pays en Europe et quelques pays dans le monde. Ainsi, les 28 pays de l’Union Européenne (zone SEPA) utilisent l’IBAN pour tous les paiements transfrontaliers.

Attention cependant, chaque pays dispose de sa propre structure d’IBAN :

Exemples d'IBAN par pays
Pays Code Pays Exemple de code IBAN Longueur de l'IBAN
ITALIE IT IT60 X054 2811 1010 0000 0123 456 27
ALLEMAGNE DE DE89 3704 0044 0532 0130 00 22
ESPAGNE ES ES91 2100 0418 4502 0005 1332 24
AUTRICHE AT AT61 1904 3002 3457 3201 20
BELGIQUE BE BE68 5390 0754 7034 16

A noter que l’IBAN n’est pas la norme standard et universelle pour identifier un compte bancaire, puisque beaucoup de pays n’adhérent pas à l’IBAN. Il n’existe pas d’IBAN Etats-Unis ou d’IBAN Maroc par exemple.

Que peut-on faire avec un code IBAN ?

virement sepa IBAN ?

L’IBAN est d’une grande utilité pour qui veut transférer de l’argent à l’étranger rapidement et en toute sécurité.

Les virements IBAN SEPA

L’utilisation de l’IBAN de son compte bancaire est un élément indispensable pour effectuer des virements SEPA et des prélèvements SEPA. La norme SEPA (Single Euro Payments Area) concerne tous les pays membres de l’Union Européenne, les pays membres de l’AELE (Association européenne de libre-échange), ainsi que Monaco et Saint-Marin. Ce standard de paiements en euro vise à sécuriser et faciliter les transactions financières.

  1. Pour tout virement SEPA, la norme SEPA prévoit l’utilisation des coordonnées bancaires complètes du compte bancaire IBAN + BIC ;
  2. Concernant les prélèvements SEPA, l’IBAN suffit pour toute opération nationale (depuis 2014) et toute opération transfrontalière (depuis 2016).

Est-ce un danger de communiquer son IBAN ?

danger communiquer IBAN ?

Le but de l’IBAN est de pouvoir être transmis/reçus par tous les organismes débiteurs ou créditeurs. Ainsi, tout particulier détenteur d’un compte bancaire dans une banque en France, peut transmettre son RIB où est mentionné son IBAN pour recevoir des virements d’entreprises et/ou d’organismes divers (prestations sociales, salaires, etc.). L’IBAN sur le RIB peut également être transmis afin de mettre en place différents prélèvements et payer certaines factures (électricité, gaz, téléphonie, internet, assurances, etc.).

Certains particuliers peuvent se demander s’il est dangereux de communiquer son IBAN à un tiers ? Le particulier peut être rassuré sur ce point. Tout prélèvement n'est autorisé que sous la condition de signer un mandat de prélèvement SEPA à transmettre à sa banque. Sans ce précieux sésame, le compte bancaire ne peut être débité. En soi donc, la transmission d’un RIB avec son IBAN pour un prélèvement n’est pas risquée.

Code BIC, IBAN, code Swift : les informations du RIB

Le code IBAN n’est pas la seule information qui est mentionné sur le relevé d’identité bancaire (RIB). Focus détaillé sur les autres acronymes présent sur ce document bancaire.

Peut-on trouver le code BIC à partir de l’IBAN ?

Le code BIC et le code IBAN figurent tous les deux sur le RIB et désignent deux types d’informations distinctes. Pour rappel, le numéro IBAN est le numéro de compte bancaire international.

Tandis que le code BIC désigne l’établissement bancaire et sa localisation.

De plus, composé généralement d’une série de lettres, le format BIC est plus court que celui de l’IBAN : 8 à 11 lettres. Ces deux codes ne délivrent pas les mêmes informations, même s’ils sont complémentaires pour certains virements et/ou prélèvements à l’étranger. Il n’est pas possible de trouver le code BIC à partir de l’IBAN, et inversement.

A noter que le code BIC est aussi appelé code SWIFT (Society for worlwide Interbank Financial Telecommunication), du nom de l’organisme en charge de son enregistrement.

Y-a-t-il une différence entre numéro RIB et IBAN ?

Le numéro IBAN et le numéro RIB sont tous les deux des identifiants pour le compte bancaire :

  • le code IBAN est employé pour toute transaction bancaire à l’international, zone SEPA et hors zone SEPA ;
  • le numéro RIB est employé généralement pour les opérations bancaires au niveau national.

Comment connaitre le bénéficiaire d’un IBAN ?

Il peut être nécessaire de vérifier l’identité du titulaire d’un IBAN dans diverses situations (un IBAN saisi trop rapidement et envoyé à sa banque, un doute sur la véracité d’un IBAN reçu d’une entreprise/particulier, etc.).

Pour toutes ces raisons, est-il possible de trouver le bénéficiaire d’un IBAN ? Il n’est pas possible de vérifier l’identité d’un bénéficiaire d’un IBAN. Vérifier un IBAN doit se faire avec le destinataire du prélèvement et/ou du virement.

Updated on