Stop loss et Take profits : définition et guide d'utilisation

Mis à jour le
min de lecture
Les offres et acteurs bancaires référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus

L’ordre stop loss aussi appelé stop de protection est le niveau de prix auquel un investisseur accepte de couper sa position à la vente ou à l’achat en perte. Indispensable à presque tous les traders, la mise en place de stop loss est gratuite. Le take profit agit de la même manière que le stop loss mais pour un niveau défini en gain et non en perte.

Types de stop loss 

  • Stop loss fixe
  • Stop limit
  • Stop suiveur

Types de take profits

  • Take profits fixe
  • Take profits partiel

Types d’ordres

  • Buy limit
  • Sell limit
  • Buy stop
  • Sell stop

🔎 Qu'est-ce qu'un ordre Stop loss et ordre Take profits ?

Le stop loss et/ou take profits se mettent en place selon un niveau de prix atteint ou selon un ratio, aussi appelée “RR” pour risque ratio. Cela permet aux investisseurs de calculer en amont leurs pertes et leurs gains potentiels.

Voici le fonctionnement du RR :

  • Ratio de 1:1 → Je risque 100€ pour gagner 100€
  • Ratio de 2:1 → Je risque 100€ pour en gagner 200, etc, etc.

L’ordre Stop loss :

L’ordre stop loss est un outil gratuit pour les investisseurs et plus particulièrement pour les traders actifs. La mise en place de stop loss ou “SL” consiste à définir un niveau auquel le trader prendra ses pertes si le marché lui est défavorable. Concrètement, mettre en place un stop loss permet de positionner une limite à une perte : l’investisseur ne peut pas perdre plus que le montant indiqué.

Ce niveau se définit sur les graphiques des cours en bourse. La majorité des traders utilisent les graphiques à chandelier japonais pour analyser les cours. Vous aurez accès à ces graphiques avec des plateformes de trading comme XTB Trading, Degiro, eToro ou même Trading view, la plateforme phare pour l’analyse.

trading-view

Capture d’écran d’un graphique Trading View avec un stop loss et take profit.

La partie ici en rouge représente la marge que se donne le trader. Si le prix vient toucher le stop loss (haut de la zone rouge), alors la position sera fermée en perte.

À l’inverse, la partie verte représente la zone de profit. Si le prix, représenté par les chandeliers ci-dessus, atteint le take profit (point bas de la zone verte) alors, la position sera clôturée en gains automatiquement.

La mise en place de stop loss fixe et de take profits permet de clôturer vos positions en automatique sans que vous soyez en permanence attentifs aux fluctuations pour sortir au bon moment.

Take Profits :

L’ordre take profit est aussi un outil gratuit. La mise en place de take profit ou “TP” désigne le fait de définir un niveau auquel le trader prendra ses gains si le marché lui est favorable. La majorité des investisseurs prennent 100% de leur gain sur un seul niveau de prix, mais certains courtiers en ligne vous permettent d’effectuer des take profit dits “partiels”.

Vous pouvez ainsi répartir votre prise de gains selon votre stratégie et les niveaux que vous avez analysés graphiquement.

trading-view-tp-partiels

Capture d’écran d’un graphique Trading View avec un exemple de Take profits partiels

📌 Exemple :

Sur un capital de 10000€ vous décidez prendre un trade avec un risque de 1%. Vous risquez donc 100€ sur votre position. Si le prix vient toucher votre Stop and Loss votre position sera alors liquidée et vous perdrez ces 100€. 
Pour vos TP vous décidez de répartir en 3 échéances vos prises de gains. Vous prendrez 40% sur votre premier TP, donc = 40€, 30% sur le 2ème donc 30€ et 30% sur votre TP 3, donc = 30€. (en partant du principe que votre ratio est de 1 pour 1 : vous risquez 100€ pour gagner 100€) 

En partant du principe que votre ratio est de 1 pour 1 : vous risquez 100€ pour gagner 100€.

Le Take profit partiel est utilisé dans 3 situations courantes :

  • Sécuriser vos gains
  • Dégager de la marge afin d’ouvrir une autre position
  • Se couvrir des évènements à venir

Mettre son Stop loss à breakeven , ça veut dire quoi ?

“Se mettre à breakeven” désigne le fait de remonter (dans le cas d’un achat) votre stop loss au point d’entrée de votre position. Ainsi, si le prix joue par la suite en votre défaveur, vous n’aurez ni gagné ni perdu d’argent.

⚖️ Quels sont les avantages et les inconvénients d'un stop loss ?

La mise en place de stop loss présente de nombreux avantages pour les traders actifs, cet outil est même devenu indispensable pour nombreux d’entre eux.

⚠️ Attention tout de même, sa mauvaise utilisation peut aussi avoir des conséquences négatives et mettre à mal votre stratégie.

Tableau avantages et inconvénients d'un stop loss

Avantages d’un stop loss

  • Protection contre les pertes excessives
  • Gestion des risques et respect du money management
  • Discipline stratégie de trading
  • Réduction du stress
  • Gestion passive et à distance

Inconvénients du stop loss

  • Déclenchement prématuré
  • Stop loss qui peut se déclencher suite à une forte volatillité
  • Manipulation de marché par les institutionnels qui envoient des ordres de très grande taille d'achat ou de vente afin de piéger les petits investisseurs
  • Risque de non-exécution de l’ordre si mal configuré stop and loss trop élevé ou TP trop faible

Informations mises à jour en juillet 2024

Les stops loss et les take profits aident les investisseurs à gérer leur money management avec discipline. Le fait qu’ils soient programmés en avance et s’activent de manière automatique permet une meilleure gestion émotionnelle, une compétence plus qu’importante en trading actif.

Qu’est-ce que le money management ?

Le money management est le terme anglais pour désigner l’art de gérer son capital investissement tout en calculant et limitant les risques potentiels.

En raison de la volatilité accrue de certains marchés, le stop loss est parfois touché et vous fait vendre votre position avant que le marché reparte dans le sens que vous aviez anticipé. (voir cas de figure ci-dessous).

trading-view-stop-loss-touché

Capture d’écran d’un graphique Trading View avec un stop loss touché

C’est en pratique assez courant de se faire avoir par la volatilité ou par des manipulations de marché. Ce serait, en effet, des mouvements provoqués par les institutions financières pour piéger les petits investisseurs.

📈 Stop loss fixe, stop limit ou stop loss suiveur : quelles différences ?

Pas facile de s’y retrouver lorsqu’on débute en trading, les termes utilisés ne sont en réalité pas si complexe. Nos experts vous expliquent tout :

Le stop loss fixe :

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un type d’ordre qui aide à gérer le risque en spécifiant un point auquel votre position doit être fermée si le cours évolue contre vous.

Le stop loss suiveur :

Le stop loss suiveur est similaire au stop loss classique. La différence réside dans le fait qu’il va littéralement suivre votre position dans le cas où votre trade ou position soit favorable. Il est fixé en points ou en pourcentage.

📌 Étude de cas :

Admettons que vous achetiez une action à 100€, vous décidez de mettre un stop loss suiveur à 10% en dessous du prix du marché. Si l’action tombe à 90€, votre ordre stop loss suiveur s’activera et votre position sera vendu. Si l’action monte à 200€ en revanche, votre stop loss suiveur aussi, il sera toujours placé à 10% du prix du marché donc à 180€.

Le stop loss suiveur est ou outil pour les profils prudents bien qu’il soit plutôt risqué. Il suffira d’un peu de volatilité pour que celui-ci s’active et que votre position soit vendue.

Le Buy stop :
 

Il désigne le fait de placer un ordre à l’achat à un prix supérieur à celui du marché.

Le Buy limit :
 

Il désigne le fait de placer un ordre à l’achat à un prix inférieur à celui du marché.

Le Sell limit :
 

Il désigne le fait de placer un ordre à la vente à un prix supérieur à celui du marché.

Le Sell stop :
 

Il désigne le fait de placer un ordre à la vente à un prix inférieur à celui du marché.

💻 Les différents courtiers avec stop loss et take profits

La majorité des courtiers proposent la mise en place gratuite de tous types de stop loss et take profits. Voici notre comparatif des courtiers permettant les stops loss fixe et suiveur ainsi que les take profits.

Tableau comparatif des différents courtiers proposant stop loss et take profits
CourtiersStop loss fixeStop loss suiveur

Logo Degiro
🚀 Découvrir Degiro

✔️✔️

Logo XTB
🚀 Découvrir XTB Trading

✔️✔️

Logo eToro
🚀 Découvrir eToro

✔️✔️

Logo Trade Republic
🚀 Découvrir Trade Republic

❌ (possibilité de mise en place d’un ordre de vente limite)

Logo Yomoni
💰 Investir avec Yomoni

✔️✔️

Binance

✔️✔️

Informations mises à jour en juillet 2024

L’utilisation de stop loss n’est pas obligatoire. Elle est même parfois mise à la trappe, notamment par les investisseurs long terme ou les holders pour les adeptes des cryptomonnaies. Et pour cause, les investisseurs long terme ne souhaitent pas voir leur position clôturée prématurément et devoir prendre des pertes. Comme le dit l’adage : “pas vendu, pas perdu”.

✍️ Comment calculer le stop loss en trading ?

Le calcul du stop loss en trading est crucial afin de pouvoir respecter son money management.

Prenons l’exemple d’un trader ayant un capital de 10000€. S’il souhaite ouvrir une position sur l’eur/usd (marché du Forex) pour un lot, le stop loss sera calculé de la manière suivante :

  1. 1 lot de la paire EUR/USD = 100 000€ donc un mouvement d'un point aura la valeur de 10€
  2. Admettons que le trader décide d’investir 2% de son capital, soit 200€
  3. 200/10 = 20. Alors le trader disposera d’une marge de 19 points avant de voir sa position se clôturer (enclenchement du stop loss). Le stop loss devra être placé à une distance de 20 points du prix d’entrée.

Pour plus de facilité, retrouver des calculateurs de taille de position en ligne pour calculer le nombre de lot sur les différents actifs :

💡 Pourquoi ne pas trader sans stop loss ?

Certains investisseurs sont partisans du trading sans stop loss. L’argument avancé est que sans stop loss, le trader donne au marché la possibilité de respirer. Le prix peut ainsi subir des fluctuations plus importantes dans la bonne ou la mauvaise direction sans pour autant voir son ordre vendu suite à l’atteinte du stop loss.

C’est une technique très risquée, en cas de cours défavorable vous vous exposez à de grosses pertes et une très forte émotivité qui pourrait vous conduire à de mauvaises prises de décisions, des choix impulsifs et un non-respect de votre money management.

Trader sans stop loss convient aux traders expérimentés voire très expérimentés, mais impose également une stratégie et un plan strict.

Trader sans stop loss :

Une technique à éviter pour les comptes financés : les établissements qui proposent des comptes financés fixent des limites de perte maximales strictes. Il est alors quasiment impossible de trader sans stop loss. Vous risquez de rapidement dépasser votre limite journalière et de perdre votre compte financé.