Les sites Comparagroup
Accueil > Actualités > Le terrible immobilisme bancaire des Français selon Benoît Legrand
Actualités des banques en ligne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer

24 mai 2015 par Sophie Barthélémy

Le terrible immobilisme bancaire des Français selon Benoît Legrand

Le terrible immobilisme bancaire des Français selon Benoît Legrand

Directeur général d'ING France,Benoît Legrand a publié un livre « Changeons la banque ! Plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome » afin d’attirer l’attention sur les mutations à venir de la banque lorsque les consommateurs français semblent frappés de paralysie. Une situation crispée que de nouvelles lois pourraient détendre.

Des blocages réglementaires

Lorsqu’un directeur de banque se donne la peine d’écrire un livre, c’est qu’il a forcément quelque chose d’important à dénoncer. En l’occurrence, le patron de la banque en ligne ING direct pointe les blocages réglementaires responsables, selon lui, de la très faible percée des banques en ligne en France.

Les Français en retard ou le retard des banques en ligne en France

En effet, suite à une enquête Audirep menée en octobre 2014, on évalue à 7% la part des Français qui ont ouvert un compte dans une banque en ligne… et c’est peu comparé à la généralisation des banques digitales en Europe.
 

Si ING Direct tient le haut du pavé sur le marché français avec près d’un million de clients, elle en recense 3 millions en Espagne et près de 9 millions en Allemagne. À croire que les services commerciaux en France sont mauvais. Il fallait bien un livre pour rassurer Amsterdam sur cet écart entre les pays européens.


Édité le 9 avril aux éditions du Cherche Midi, « Changeons la banque ! Plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome » éclaire sur les mutations inéluctables de la banque et interpelle le législateur français sur les freins à la mobilité bancaire qui tiennent en lisière l’essor des banques digitales.


Multipliant les interviews dans la presse et les plateaux de télé, Benoît Legrand était l’invité le 18 mai dernier de Bernard Kessler sur LCI pour présenter son livre et expliquer l’absence de précipitation des Français vers les banques en ligne. On notera que ce faible engouement est qualifié de retard, un choix sémantique qui recouvre une part de jugement péjoratif mais qui est propre aux analyses quantitatives. Dans le fond de l’affaire, le directeur de banque admet que ce retard relève plus d’un enchaînement que d’un entêtement.

Le bridage de la concurrence entre les banques

Benoît Legrand attribue ce retard au fatalisme des Français à l’égard de leur banque, acceptant de supporter plus de 200 € de frais bancaires annuels quand ces frais reviennent en moyenne à 17 € chez ING Direct.Selon lui, cet immobilisme résulte des difficultés pratiques auxquelles se heurtent les Français qui se hasardent à changer de banque. En l’état, la réglementation bancaire n’est pas favorable aux opérations de transferts de compte d’une banque à une autre et freine considérablement la concurrence entre les enseignes.
 

Il semble que son plaidoyer ait été entendu puisque dans le cadre des débats sur la loi Macron les sénateurs ont voté un amendement organisant l’automatisation du transfert de compte. Selon ce dispositif, le client donnera mandat à sa nouvelle banque de réaliser en son nom la redirection de l’ensemble des virements et prélèvements attachés à son ancien compte et d’obtenir auprès de l’ancienne banque toutes les informations nécessaires. Le client sera tenu informé des opérations et chèques non débités sur les 13 derniers mois, de même que l’ancienne banque l’informera pendant 13 mois de toutes les opérations qui se présenteraient sur son compte clos.


Cet appel d’air sera-t-il suffisant pour permettre aux banques digitales un vol à plus haute altitude ? C’est qu’un autre point de l’enquête Audirep n’a pas vraiment été évoqué par Benoît Legrand : 43% des Français n’ont pas confiance dans les banques en ligne.

J’y suis, j’y reste ?

Lorsque sur les réseaux sociaux des banques en ligne, qui jouent la carte de la transparence, on prend connaissance des incidents rencontrés par quelques clients, du type non encaissement de chèque, virement non crédité ou retard (objectif cette fois) dans les opérations, on peut comprendre la réticence des clients qui, certes, paient 200 € de frais bancaires par an mais sans jamais subir de déconvenues.
 

Là aussi la réglementation bancaire est sévère en France. Un chèque sans provision, alors que de bonne foi on pensait son compte crédité, et on se retrouve ni une ni deux interdit bancaire. Le risque de défaillance technique des banques en ligne est rédhibitoire sachant qu’il est très difficile d’obtenir réparation d’une banque, la compétitivité de leurs tarifs ne fait pas tout.


À l’inverse, l’excès des frais bancaires et le peu de disponibilité des banques classiques sont des facteurs d’enlisement que perçoit très bien dans son livre Benoît Legrand. Les comportements des consommateurs ont changé, ils exigent l’immédiateté et des services peu chers que les agences de proximité ne peuvent offrir. L’enquête Audirep établit que la satisfaction des clients des banques en ligne est bien meilleure que celle des clients de banques classiques.


Que Monsieur Legrand se rassure donc, la cognée est déjà mise à la racine. Et l’immobilisme n’a pas que du mauvais. Comme le dit le commentaire facebook affiché en page d’accueil du site d’ING Direct : “C’est une très bonne banque ING Direct, en ce qui me concerne. J’y suis et j’y resterai !

Retour à la liste des actualités
A lire également
8 décembre 2018
Prolongation de l’offre compte courant chez ING Direct
Pour l’ouverture d’un compte courant simple ou joint avec carte Gold Matercard® gratuite, ING Direct fait cadeau d’un bonus de 80 € soumis à conditions. Relancée le 14 novembre, l’opération de bienvenue est prolongée jusqu’au...
Lire la suite
8 octobre 2018
Ce sont les jours Bingo chez ING Direct

Opération flash organisée du 3 au 9 octobre 2018, les jours Bingo sont l’occasion de doubler sa prime de bienvenue chez ING Direct.

 


Lire la suite
29 septembre 2018
ING Direct renouvelle son offre de bienvenue sur le compte courant

Le bonus de 80 € offert pour l’ouverture d’un premier compte courant ING Direct est prolongé jusqu’au 2 octobre.

 


Lire la suite

Actualités

9 décembre 2018

Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo

Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo Jusqu’au 31 décembre 2018, Fortuneo gratifie l’ouverture d’un premier compte courant par un bonus de 80[...]
Lire la suite

8 décembre 2018

Le Livret d’épargne BforBank, une offre à saisir

8 décembre 2018

Prolongation de l’offre compte courant chez ING Direct

27 novembre 2018

5 jours en or chez Monabanq

14 novembre 2018

Tout l’univers American Express chez Fortuneo

Comparatif

Comparez les différents acteurs des banques en ligne en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement des banques en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des banques en ligne au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques des banques en ligne n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Comparabanques sur Facebook