Les sites Comparagroup
Accueil > Actualités > Qu’en est-il de l’utilisation et de la sécurisation des cartes bancaires en France et en Europe ?
Actualités des banques en ligne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer
28 novembre 2011 par Calvin Alexandre

Qu’en est-il de l’utilisation et de la sécurisation des cartes bancaires en France et en Europe ?

Qu’en est-il de l’utilisation et de la sécurisation des cartes bancaires en France et en Europe ?

Malgré l’attachement des Français au moyen de paiement représenté par les chèques, l’utilisation de la carte bancaire tend à se développer de plus en plus, celle-ci enregistrant, d’après les chiffres relevés par la Banque de France, une progression annuelle de 1 %, pour représenter, en 2010, 43 % des règlements de détail, cette solution simple et efficace bénéficiant, en outre, d’une sécurité toujours accrue.

88.6 millions de cartes bancaires en France

Ce sont, en effet, pas moins de 88,6 millions de cartes de paiement qui circulent, à l’heure actuelle, sur le territoire national, dont 64,2 millions de cartes « interbancaires » pour un montant de transactions s’élevant à 453,4 milliards d’euros et 24,4 millions de cartes « privatives », c’est-à dire exclusivement utilisables en France, qui ne représentent toutefois que 19,1 milliards d’euros d’opérations.

 

Très pratique pour les achats en ligne, la carte bancaire offre une grande souplesse et une rapidité que le chèque, par exemple, ne permet pas, raison sans doute pour laquelle 85 % des internautes ont fait appel à ce moyen de paiement pour régler les commandes faites en ligne, d’après les chiffres relevés par l’étude Fevad-Médiamétrie//NetRatings, pour une étude parue au mois d’avril 2008, 98 % s’en étant ensuite déclarés tout à fait satisfaits.


Afin d’encourager les consommateurs à cela, d’importants efforts sont alors fournis au niveau de la sécurisation de ce moyen de paiement qui présente encore, malgré tout, quelques failles pouvant entraîner certaines réticences auprès d’usagers craintifs.


Ainsi, si les puces électroniques et le code secret garantissent un niveau élevé de sûreté, des règles strictes doivent aussi être respectées, c’est, en tout cas, le message qu’a voulu faire passer la Fédération Bancaire Française en publiant son Mini-guide Sécurité des opérations bancaires et en rappelant, à chaque fois qu’elle le peut, les précautions d’usage habituelles ; la diffusion, chaque année, à l’approche de la saison estivale, d’un communiqué récapitulant les bons gestes à adopter ne faisant que venir compléter tout cela.


En dehors des imprudences qui peuvent parfois être commises par les usagers, les fraudes restent assez limitées, le taux ne s’élevant, pour les retraits et les paiements effectués en 2010, qu’à 0,074 %, laissant ainsi apparaître une légère augmentation, suite à plusieurs années de baisse, 56 % des délits concernant des transactions internationales, ce chiffre n’atteignant, en revanche, même pas 10 % pour les opérations qui restent sur le territoire français, selon le rapport 2010 de l’Observatoire de la sécurité des cartes.


S’établissant à 0,262 %, pour l’année 2010, le taux des fraudes sur les règlements en ligne a donc montré, lui aussi, une légère hausse, portant les sommes concernées à 100,3 millions d’euros, soit 62 % du montant total des fraudes, alors que cette pratique ne réunit que 8,6 % des fonds effectivement dépensés.


Il apparaît donc que, même si le taux de fraudes reste faible sur les paiements à distance, ceux-ci demeurent le principal terrain sur lequel des personnes malveillantes tentent encore de trouver des failles, expliquant donc les mesures prises, au niveau européen, avec notamment les spécifications EMV, pour « Europay, MarsterCard, Visa », pour les cartes bancaires à puce, qui devraient bientôt entrer en vigueur dans l’ensemble de la zone euro, assurant une protection maximale des usagers.

Retour à la liste des actualités
A lire également
26 février 2019
L’Agence des Conseillers Experts de Monabanq, la renaissance du banquier
Banque en ligne où le client gère son argent en toute autonomie, Monabanq enrichit son offre par le service bancaire à la base du métier : le conseil personnalisé. La banque des gens avant l’argent ouvre son « Agence des Conseillers...
Lire la suite
9 décembre 2018
Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo

Jusqu’au 31 décembre 2018, Fortuneo gratifie l’ouverture d’un premier compte courant par un bonus de 80 €.

 


Lire la suite
8 décembre 2018
Le Livret d’épargne BforBank, une offre à saisir
Un taux de 2% garanti pendant 2 mois et 50 € offerts, voilà les avantages du Livret d’épargne BforBank à saisir jusqu’au 20 décembre 2018. Le taux promotionnel est accordé sur les versements nets jusqu’à 75 000 € et le...
Lire la suite

Actualités

26 février 2019

L’Agence des Conseillers Experts de Monabanq, la renaissance du banquier

L’Agence des Conseillers Experts de Monabanq, la renaissance du banquier Banque en ligne où le client gère son argent en toute autonomie, Monabanq enrichit son offre par le service bancaire à la[...]
Lire la suite

9 décembre 2018

Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo

8 décembre 2018

Le Livret d’épargne BforBank, une offre à saisir

8 décembre 2018

Prolongation de l’offre compte courant chez ING Direct

27 novembre 2018

5 jours en or chez Monabanq

Comparatif

Comparez les différents acteurs des banques en ligne en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement des banques en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des banques en ligne au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques des banques en ligne n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Comparabanques sur Facebook