Les sites Comparagroup
Accueil > Actualités > HSBC supprimera 30 000 emplois d’ici 2013
Actualités des banques en ligne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer

6 août 2011

HSBC supprimera 30 000 emplois d’ici 2013

HSBC supprimera 30 000 emplois d’ici 2013

HSBC, la plus grande banque européenne, a présenté en mai un plan d’économies drastiques programmant la suppression de 30 000 emplois dans le monde d'ici à 2013, soit une réduction de ses effectifs de l’ordre de 10 %. Ce ne sont pas les bénéfices enregistrés qui empêcheront le groupe britannique de se retirer de pays où la concurrence est devenue intense. Il s’engage à réduire ses coûts de fonctionnement de 2,5 à 3,5 milliards de dollars d'ici 2013. Ainsi, à l’occasion de la publication de ses résultats financiers, pourtant positifs, l’enseigne a simultanément annoncé 5 000 suppressions de poste et la disparition sur deux ans de 25 000 emplois.

La réprobation habituelle des syndicats

Globalement, les revenus de HSBC au 1er semestre 2011 sont similaires à ceux de 2010 pour la même période. Ils s’établissent autour de 35,7 milliards de dollars (24,4 milliards d'euros), ce qui est relativement stable d’une année sur l’autre. Point positif, le bénéfice net a grimpé à 8,9 milliards de dollars (environ 6,2 milliards d'euros), soit une progression dynamique de 35 %. Présentés sous cet angle, ces résultats ne justifient pas la sévérité des mesures planifiées. En réaction, Unite dénonce une "restructuration brutale qui plonge des milliers d'employés dans l'incertitude sur leur avenir", le syndicat britannique déclarant que les "pires craintes étaient confirmées".

Les États-Unis, l’Europe, la France : leurs résultats insuffisants

Or, c’est précisément cette stabilité des revenus qui est en cause. Pour un groupe bancaire d’une telle envergure, stagner signifie reculer. En Europe comme aux États-Unis, les derniers résultats semestriels affichent clairement la stagnation des revenus de HSBC et dans certains pays une légère baisse est déjà manifeste. Par conséquent, ces pays sont les premiers visés par le plan défensif d’HSBC.
 

En France, les réductions d’effectifs prendront essentiellement la forme de "départs à la retraite" non remplacés, et les salariés éligibles, proches de l'âge de la retraite, se verront proposer un congé de fin de carrière et de solidarité. Tournant actuellement avec 10 000 personnes, la filiale française de HSBC avait déjà prévue la suppression de 672 postes, annoncée début juillet par la direction.

Une mesure de sauvegarde

Première des grandes banques britanniques à publier ses résultats, HSBC sera certainement imitée par ses concurrentes. Toutes les enseignes révisent leur modèle commercial pour l’adapter au contexte de crise de la zone euro, ce qui laisse présager des réductions massives d’effectifs dans tout le secteur bancaire.
 

Pour le moment, les investisseurs ont bien accueilli ce plan de HSBC dont le cours de bourse a immédiatement remonté.

Retour à la liste des actualités
A lire également
20 avril 2010
Vers des services toujours meilleurs pour les clients HSBC Premier
Créée en 1805, à Hong Kong, pour financer les activités commerciales en Extrême-Orient, la banque Hong Kong & Shanghai Banking Corporation est aujourd’hui l’un des plus grands établissements bancaires au monde, employant quelques...
Lire la suite

Actualités

9 décembre 2018

Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo

Nouveau bonus de bienvenue sur le compte Fortuneo Jusqu’au 31 décembre 2018, Fortuneo gratifie l’ouverture d’un premier compte courant par un bonus de 80[...]
Lire la suite

8 décembre 2018

Le Livret d’épargne BforBank, une offre à saisir

8 décembre 2018

Prolongation de l’offre compte courant chez ING Direct

27 novembre 2018

5 jours en or chez Monabanq

14 novembre 2018

Tout l’univers American Express chez Fortuneo

Comparatif

Comparez les différents acteurs des banques en ligne en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement des banques en ligne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des banques en ligne au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques des banques en ligne n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Comparabanques sur Facebook